Category Archives: France

Appel à la violence

Reddit est un de mes vices. C’est un endroit conçu spécialement pour ceux qui partagent certaines tares mentales, formes d’autisme, et autres croyances irrationnelles. C’est aussi une excellente source de contenu pour l’honnête homme qui aime à rire des faibles d’esprit.

Le contenu du subreddit “France” en est un bon exemple. On y trouve un collection improbable de photos de nourriture, posts de losers déprimés, captures d’écran de gros mots sur twitter, américains paumés, questions sur le formulaire correct à remplir pour son changement de sexe etc. Du lourd.

Après avoir rapidement participé j’ai pu me rendre compte que, en effet, il n’y manquait pas de champions du monde. Je pense qu’il y à une raison fondamentale à cet état de fait.

Partons de deux constats :

  • Dites qu’il existe des différences fondamentales entre les sexes, vous êtes un sexiste, et le sexisme c’est mal,
  • Vous avancez que pour vous faire respecter du voisin qui vient vous emmerder chez vous il faut envisager l’usage de sa batte de base-ball, vous dites que pour faire respecter l’ordre il faut tirer à vue sur les rodéos motorisés? Vous coloriez alors hors du trait de la bienveillance non-violente!

Quand le petit copain vous embête a la récré, il y a plusieurs options, dire que “lui en coller une” n’est pas dans le champ des possibles[1] qu’on peut évoquer équivaut à se disqualifier de toute possibilité de dire quoi que ce soit d’intelligent. Se confronter à ce qui est déplaisant est la base de toute forme de progrès : économique, intellectuel, physique etc.

Voila pourquoi je pense que ce trou à rats a une tendance mécanique à promouvoir la médiocrité intellectuelle : il sélectionne des gens qui ont besoin d’une petite boîte dans laquelle penser, et une grande partie de reddit est justement structurée de manière à ce que chacun ait la petite boîte qui lui permet de mettre le moins en danger possible sa propre petite idiosyncrasie.

C’est pas beau le progrès?

 


[1] Pensez-vous ma bonne dame! la violence c’est dangereux, on risque de faire mal aux autres, ou se prendre un pain en retour! Et se prendre un pain, ça fait mal!

Commissions d’intervention, le casse du siècle

Les “commissions d’intervention”, ou “frais de forçage” sont les sommes prélevées par votre banque, en complément des agios (intérêts débiteurs), lorsqu’une opération se présente au débit d’un compte, alors que le montant, ou la durée, de son découvert autorisé est dépassé. Elles représentent d’après Rue89, entre 2 et 3 milliards d’euros de par an, soit 0.1% du PIB Français, ou 25% de la valeur totale du réseau Bitcoin.

Les banques les justifient par le fait que “les commissions d’intervention correspondent aux sommes perçues par la banque en raison d’opérations entraînant une irrégularité de fonctionnement du compte et nécessitant un traitement particulier”. Bien évidemment, on voit mal le “traitement particulier” pour un paiement carte, accepté ou refusé de manière automatique.

Ces commissions ont, à juste titre, été contestées à de nombreuses reprises sur le fondement du dépassement du taux d’usure. En effet, le taux facturé pour un crédit par une banque ne peut être supérieur au taux légal d’usure (15.04% en 2016). Ce dernier est très largement dépassé quand on intègre le montant des commissions d’intervention aux agios facturés pour une opération débitrice donnée.

Ces contestations, portées en justice, ont logiquement abouti à la condamnation de plusieurs banques au remboursement de sommes atteignant parfois plusieurs milliers d’euros.

Le tour de passe-passe est intervenu dans le décret n° 2013-931 du 17 octobre 2013 qui instaure des plafonds quotidiens et mensuels à ces commissions. En clair, une pratique scandaleuse, pour laquelle les banques ont été condamnées à plusieurs reprises, se retrouve “encadrée” par le législateur pour la “protection des plus fragiles”.

On attend avec impatience que le gouvernement limite à deux par semaine le nombre de viols dont une personne peut-être victime. Pour la protection des droits des femmes, bien entendu.

So long Paymium!

As of tuesday the 29th of March I do not work for Paymium anymore, and remain only a shareholder with no control over the operations.

This statement is made to give interested parties the opportunity to make their own determinations regarding their continued or planned involvement with Paymium.

I will remain involved in Bitcoin, as I have been since 2010, when I built the product Paymium operates today.

As an other consequence, any further X.EUR deliveries will be made by SEPA wire.