Bitcoin et valeur intrinsèque

Quand les gens parlent de Bitcoin et de son absence présumée de “valeur intrinsèque” ils peuvent penser à deux choses différentes. “L’utilité résiduelle”, ou bien “la mesure d’une valeur qui serait absolue et indépendante de l’observateur”.

Cette seconde notion n’a pas de fondement réel, il n’existe pas de valeur qu’on pourrait attribuer auc choses qui serait objective et indépendante d’un observateur. La valeur est nécessairement subjective, et plus encore elle dépend du contexte.

Pour s’en convaincre il suffit de faire une expérience de pensée élémentaire.

Un observateur dispose d’un fusil, d’une saucisse knacki, et d’un Bitcoin dans son brainwallet.

La valeur que l’observateur accordera à ces trois objets changera nécessairement en fonction du contexte. Si on demandait à l’observateur de choisir un seul de ces objets, sa réponse dépendrait de la situation.

À l’approche d’un animal menaçant il est bien évident que l’observateur choisirait le fusil. Dans un contexte de pénurie généralisée et de famine, la knacki aurait subjectivement une valeur bien plus élevée.

S’il s’agit de se soustraire à un régime oppresseur, et dans la perspective d’une fouille au corps il est bien évident que le Bitcoin aurait la faveur de notre sujet.

La valeur d’une chose est donc nécessairement empreinte de subjectivité, il n’existe pas de mesure scalaire qu’on pourrait attribuer aux choses indépendemment de l’existence d’un observateur.

L’autre sens qu’on peut donner à la notion de “valeur intrinsèque” est celle “d’utilité résiduelle” (qui est implicitement présentée dans ce genre d’argument comme le fondement de la valeur de marché observable). L’idée étant que l’absence d’utilité résiduelle de Bitcoin le rendrait valorisé de manière purement spéculative par le marché.

Pourtant il apparaît bien évident que Bitcoin possède une grande valeur d’usage dans la mesure ou il permet de transmettre de la valeur de manière souveraine (sans l’intervention d’aucune partie qui serait en mesure de censurer ou d’empêcher une transaction). Il permet de posséder physiquement une unité de valeur, de la transporter dans sa tête, tout en ayant l’assurance qu’aucun pouvoir politique ne pourra en altérer la nature et la quantité (et c’est précisément cette indépendance par rapport au politique et à la majorité bien-pensante qui est nécessaire pour son usage en tant que valeur de réserve neutre).

L’argument “Bitcoin n’a pas de valeur intrinsèque” est donc doublement dénué de substance.

2 thoughts on “Bitcoin et valeur intrinsèque

  1. John Goodbutter

    La différence peut être, est que si le lapin n’est pas d’accord, le fusil tuera quand même le lapin, que si le knacki n’est pas d’accord, le knacki nourrira quand même celui qui le mangera. Contrairement au bitcoin, qui, si tout le monde décide qu’il ne vaut rien, ne vaudra rien.

    Reply
    1. David FRANCOIS Post author

      Pour continuer votre exemple de manière pertinente il faudrait plutôt le conclure par “même si le gouvernement n’est pas d’accord, les bitcoins franchiront quand même la frontière”.

      Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *